fbpx

En cause une addiction . Instagram masqueras les likes des internautes et comptes entreprises

Excellente initiative  du PDG de Instagram mastodonte des réseaux sociaux (soucieux du bien être des internautes). Pourquoi Instagram, twitter, youtube masquerons t’ils les likes ? En cause une addiction causant des dépressions et parfois des gens qui ne control plus leurs actions pour avoir une présence digitale.

Instagram justifie ce changement par une volonté de recentrer l’intérêt des utilisateurs sur le contenu publié et non plus sur la compétition que génère la collecte de « likes ». De nombreuses études ont en effet démontré que certains membres de la plateforme étaient devenus dépendants de cette course aux « likes ». Chez les individus les plus sensibles, cette addiction peut parfois même se transformer en dépression.

L’objectif de cette nouveauté est donc de « soulager la pression » que peut engendrer ce besoin constant de popularité.

Nous sommes donc loin très loin du process de Facebook, ou l’algorithme est injustement mis en place, pour pousser les entreprises à acheter des espaces publicitaires, qui ne seront pas systématiquement contrôler. Savoir qui vend quoi et comment sera à l’observation et sanction unique des internautes utilisateurs, avec toujours une éternel question “cette pub et telle sérieuse ?”. Ceci reste hélas la conséquence du “quand c’est gratuit c’est vous le produits”. Et ne rassure pas, ou plus les entreprises qui achètent des espaces publicitaires, les retours d’infos sont factuels.

Certains influençeurs craignent néanmoins que la suppression du nombre de likes affecte leurs contrats publicitaires avec les marques. Pour rassurer ces derniers, Instagram a déclaré que la société « réfléchissait activement à des moyens de permettre aux créateurs de communiquer de la valeur avec leurs partenaires ».

Instagram étend son grand plan de limitation des likes au reste du monde. D’abord testée en Amérique du Nord, la mesure devient cette semaine globale. Désormais, il ne sera plus possible de voir le nombre de « likes » qu’une publication a reçus.

Une fonctionnalité vouée à disparaître ?

Instagram est le premier réseau social à proposer un vrai changement pour briser cette dictature du « Like ». Il pourrait néanmoins bientôt être suivi par d’autres. YouTube se dirige déjà lentement vers des mesures similaires. Depuis le mois de septembre, la plateforme n’affiche plus le nombre exact d’abonnés d’une chaîne. Il y a quelques semaines, le PDG de Twitter Jack Dorsey a également déclaré que le réseau social à l’oiseau bleu ferait bientôt disparaître son bouton « Like ».

L’idée d’Instagram n’est pas de supprimer la fonctionnalité « like », mais simplement de masquer le nombre de fois qu’une publication a été aimée.  Instagram avait d’abord lancé ce test au Canada en mai dernier. Les réactions des utilisateurs étant globalement positives, la plateforme a rapidement déployé la mesure dans six autres pays.

La semaine dernière, ce sont les utilisateurs américains qui ont vu à leur tour disparaître le compteur de likes. Ce vendredi, le réseau social annonce que le test est désormais élargi au reste du monde. Pour l’instant, le changement ne sera néanmoins visible que pour un nombre limité de personnes, mais devrait rapidement se généraliser.

#

Comments are closed

Google partner Premier depuis 2011

Invitation VIP au Premier Google Boot camp Paris 8
Votre cabinet libéral digital Visible sur l’annuaire Les Echos solutions entreprise.
Partager
Partager